CD_R_sistance_Cher Si vous vous intéressez à la Résistance, et plus particulièrement à l’histoire de notre contrée, ce cédérom est pour vous !

Il se présente comme une « base unique d’informations sur la Résistance dans le Cher, et un outil de référence pour découvrir et comprendre cette page essentielle de notre histoire locale ».

Proclamé tel, cet opus se révèle, de toute évidence, à la hauteur de son ambition.

Saluons tout d’abord le travail méticuleux de ses auteurs. Les recherches ont été effectuées par le Musée de la Résistance et de la Déportation de Bourges et du Cher. Une matière assez abondante pour prendre place dans la collection que dirige l’A.E.R.I. (Association pour des Études historiques sur la Résistance Intérieure).

Louons aussi la commodité de ce produit, accessible aux visiteurs les plus timorés. Entrées thématiques, index des lieux, des personnes et des années, onglets Atlas, Glossaire, Médiathèque, sources multiples (photos, documents sonores, témoignages, coupures de presse, cartes, etc)… On entre comme on veut dans ce cédérom, et on ne s’y égare jamais.

Précision, concision, méthode. Ce parti pris pédagogique se fie aux quatre points cardinaux du bon sens :
•   Rassembler sur un même support les documents et les connaissances concernant l’histoire de la Résistance locale
•   Sauvegarder et transmettre aux jeunes générations le patrimoine de la mémoire résistance
•   Apporter une contribution à l’histoire de la Résistance
•   Rappeler les valeurs pour lesquelles les résistants ont combattu

Rendons hommage enfin à la prudence didactique du petit livret, fort bien conçu, qui accompagne le cédérom.
Avec tact, un avertissement fait acte d’humilité : « Les divergences dans l’orientation des travaux s’expliquent par la composition des équipes d’auteurs, parfois composés principalement d’anciens résistants, d’autres fois exclusivement d’enseignants (…) L’unique ambition de leurs auteurs a été de faire le point sur l’ensemble des connaissances, au moment où les témoignages se raréfient. »

Des historiens suspicieux verront là un aveu de faiblesse. Mais le propos a le mérite d’assumer « l’obstacle épistémologique » que rencontre fatalement pareille entreprise.

Certes, l’opus donne parfois l’impression de flatter une vision hagiographique de la Résistance.
Certes, en raison de la culture dominante de l’époque, surtout dans le Cher, il réserve une place de choix (une part un peu trop belle peut-être) au martyrologe FTP.
Certes, il fait l’impasse sur certaines tragédies locales, illustrant le terrible engrenage « oppression-résistance-représailles », comme la râfle de Beffes (30 avril 1944) ou encore l’embuscade de Veaugues (4 mai 1944).

Mais ces petites réserves s’oublient vite lorsqu’on prend plaisir à explorer cette œuvre de premier choix qui sait si bien confronter notre terroir aux brûlures de l’Histoire…

Pour commander ce cédérom :
A.E.R.I.
16-18, place Dupleix
75015 PARIS
www.aeri-resistance.com

20 € + 4 € (frais de port)

NOTRE CANTON À L'HONNEUR

30567 Parmi les innombrables mérites du cédérom « La Résistance dans le Cher », remarquons la juste place qu’il réserve à Roland CHAMPENIER, alias « Commandant Roland », martyr de MARSEILLE-LES-AUBIGNY.

L’Histoire met ainsi notre canton à l’honneur. Encore une bonne raison de participer à la promotion de ce remarquable opus.

APPEL À TÉMOIGNAGES

St_le_Marseille_les_Aub Au titre d’une étude monographique que j’entreprends sur la répression sous l’Occupation, dans le département du Cher (période 1942-1945), je recherche des témoignages de personne ayant vécu, de près ou de loin, la RÂFLE DE BEFFES (30 avril 1944).

Liste des victimes de cette arrestation : M. Ariens, Jean Aubrun, André Bertrand, Mme Boldi, M. Chemignon, François Champenier, M. Daize, Lucien Debord, Marcel Delage, M. Dupuis, M. et Mme Francou, Mme Gaudry, André Gigot, Renée Guette, M. Haspaia, M. et Mme Leduc, Mme Pannetrat, Dr Piton, Julien Quenault, M. et Mme Ramillon, M. Salomon

Si vous avez des souvenirs précis sur ces noms ou sur cet événement, contactez-moi… MERCI

Maquisards