Tambour-

Encore deux jours de réflexion avant d’élire notre député de la 3e circonscription du Cher. Puisque nous venons de recevoir la profession de foi des deux candidats en lice, LIBR’HERRY vous propose, — à la différence de notre précédente chronique —, d’analyser le contenu de leur message, autrement dit leurs « éléments de langage », selon l’expression en vogue chez les politologues avertis.

De toute évidence, les deux candidats adoptent des tons très différents pour tenter de nous convaincre. Dès lors, à chacun de juger sur pièces…

 

 

Cosyns

Le candidat UMP choisit le registre déclamatoire. Dans un texte un peu décousu, soucieux sans doute de ne rien oublier, il prend à témoin le lecteur au fil de questions suggérant inquiétudes et périls sur l’avenir de notre département. Il prend à parti son concurrent sur le programme du PS. « L’esprit de résistance » est le point d’orgue de son message, hélas pas assez mis en exergue. Mais le propos est concret et détaillé… Assez pour nous faire réfléchir en toute connaissance de cause. Seul bémol : le message de soutien de nos deux sénateurs, — voulant démontrer que notre député « a fait ses preuves » —, relève trop de l’exercice convenu. Il oublie surtout  de rappeler l’importance de l’enjeu parlementaire…




Galut-

Le candidat PS préfère quant à lui le registre incantatoire. Dans une texte très court, — sans doute parce qu’il n’a pas grand chose à dire —, il démontre un zèle particulier à dérouler tous les mots-codes du parti socialiste. « Relancer le progrès social », « remettre la justice au cœur de nos politiques », « ouvrir la voie au changement » : les promesses sont aussi généreuses qu’abstraites. L’effort de séduction se réduit à la magie des mots et à un engagement minimaliste : « je vous représenterai avec sérieux et détermination »… N’est-ce pas le moins qu’on puisse attendre d’un député ? Point d’orgue de son positionnement local : en guise de soutien, le candidat à la députation convoque le ban et l’arrière-ban de la nomenklatura socialiste du département… Autant de notables bien installés qui nous autorisent à douter du changement en marche !

Si les visages du président de la République et du Premier ministre figurent en bonne place, il ne mentionne ni le soutien de Ségolène R. ni celui de Valérie T. Sans doute la crainte d’injurier l’avenir face au vaudeville élyséen qui passionne la France !

 §

Deux liens utiles pour jauger l’équilibre des forces en présence :

Résultats du 1er tour de scrutin sur la 3e circonscription du Cher —

http://www.lemonde.fr/resultats-elections-legislatives/3eme-circonscription-du-cher/Résultats du 1er tour de scrutin sur la commune d’Herry —    

Le débat Cosyns-Galut du mercredi 13 juin 2012 —

http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/boischaut/2012/06/14/le-debat-public-entre-louis-cosyns-et-yann-galut-en-video-1194596.html 

 

Cosyns-Galut