Tambour-Y

La proximité des élections municipales invite tout naturellement notre "joli blog villageois" à proposer une TRIBUNE LIBRE aux listes candidates.

Dès l’origine, souvenez-vous, ce blog s’est ouvert à la libre expression de tous.

Une actualité récente a démontré en outre que des élus de notre commune exprimaient leur point de vue dans nos colonnes. Preuve manifeste que ce site non officiel a trouvé sa légitimité démocratique, en complémentarité du site institutionnel de notre commune.

De surcroît, l’insertion de cette tribune libre est gratuite. Elle servira d’appoint à un tract, — à la diffusion trop souvent aléatoire —, ou à un article à paraître dans la presse locale.

Elle participe surtout à intégrer le web à la communication politique, pour lui offrir un ton plus spontané, plus réactif, plus concret. Tout ce dont notre démocratie locale a besoin pour nous permettre de voter en "citoyen éclairé"

 

Cf. infra la Charte de la TRIBUNE LIBRE, expliquant les règles élémentaires qui président à l’insertion de votre texte.

§

 

CHARTE DE LA TRIBUNE LIBRE

 

Buvard 01

Article 1 — La TRIBUNE LIBRE de LIBR’HERRY est ouverte à la libre expression des habitants et résidants du village d’Herry (18).

Elle sert aussi de vecteur de communication pour les listes candidates aux élections municipales de mars 2014.

Article 2 — La chronique appelée à  figurer dans cette TRIBUNE LIBRE doit porter sur un sujet d’intérêt général, lié à la gestion publique, ou portant sur la vie sociale, économique et culturelle du village d’Herry. À ce titre, elle ne peut se prêter à commenter ou à alimenter des litiges d’ordre privé ou des conflits de voisinage.

Article 3 — Ladite chronique ne peut se résumer à la simple communication d’une information administrative, commerciale ou associative. Elle a pour vocation exclusive d’exprimer une opinion personnelle, qui n’engage bien sûr que son auteur. En gage de responsabilité, l’auteur accepte au préalable que son nom soit porté en signature.

L’usage d’un pseudo ou le recours à l’anonymat vaut empêchement à la publication.

Article 4 — Ladite chronique doit respecter le « bon ton » lié aux règles usuelles de courtoisie. La délation, l’injure et la diffamation valent empêchement à la publication.

Moyennant cette précaution d’usage, LIBR’HERRY n’exerce aucune censure sur le fond comme sur la forme.

Article 5 — La densité rédactionnelle de ladite chronique ne doit pas excéder la longueur d’un feuillet, soit 1.500 signes, espaces compris.

Si cette limite s’avère dépassée, LIBR’HERRY demande à l’auteur de procéder à la synthèse qui s’impose.

Article 6 — Le chroniqueur doit, dans un délai de 48 heures franc avant la publication, adresser son texte à LIBR’HERRY. Un fichier image peut y être ajouté, moyennant l’accord préalable de LIBR’HERRY sur la conformité technique de  son format et sur sa  pertinence au regard du texte transmis.

Article 7 — Ladite chronique est livrée à titre gratuit. Elle procède d’une contribution bénévole assimilable à une libéralité.

Article 8 — La publication de ladite chronique sur LIBR’HERRY ne vaut pas droit acquis. Cette libéralité n’a pas de valeur contractuelle. Elle résulte de la simple rencontre de bonnes volontés, qui ne vaut ni engagement ni créance.

Article 9 — Le dépôt d’une chronique à paraître dans la rubrique TRIBUNE LIBRE vaut acceptation tacite de la présente charte. 

 

Vote-